La place de l’université dans le nouveau modèle de développement Cas de l’université Marocaine

Auteurs

  • Karima GHAZOUANI Université Mohammed V
  • Jalila AIT SOUDANE Université Mohammed V
  • Bouchra MORTADA Université Mohammed V

Mots-clés:

université, écosystème, innovation, réseau, gouvernance

Résumé

La création d’entreprise faisait depuis longtemps l’objet d’un grand intérêt scientifique. Sa place dans les travaux des chercheurs ne cesse de se multiplier (Gartner, 1990 ; Davidsson et Wiklund, 1997 ; Boyd & Vozikis, 1994 ; Verstraete, 2000 ; Bachelet et al., 2004 ; Jeune, 2008 ; Fayolle, 2006 ; Gasse & Tremblay, 2016 ; Stambouli, 2017 ; Tesse, 2018 ; Renon, 2019, etc.). Il est alors à l’ordre d’assister à l’épanouissement et à la compréhension de cette action inévitablement humaine qu’est l’entrepreneuriat.  

La création d’entreprise présente une source de satisfaction et un lieu d’intérêt tant pour les Etats que pour les individus. La décision d'entreprendre reste principalement singulière, elle est surtout conduite par des déterminants, qu’ils soient d’ordre financiers, socioculturels ou psychologiques. Dans l’ordre de notre recherche, nous avons mené une enquête par questionnaire auprès de 110 créateurs–dirigeants d’entreprises (PME) au niveau de la région marocaine Casablanca-Settat. Nos résultats montrent que la création des PME est surtout la résultante d’un ensemble de facteurs qui sont entre autres : l’influence des facteurs de socialisations, la recherche de l’autonomie, la lutte contre l’instabilité, l’amélioration de la situation sociale, etc.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2020-12-15