Divulgation et coût des capitaux propres des entreprises africaines multi-cotées : Preuves internationales

Auteurs

  • HAKKOU Meryem
  • BERJAOUI Abdelmoumen

Mots-clés:

cotation internationale, normes comptables internationales, divulgation, coût des capitaux propres, analystes financiers

Résumé

 Le but de cet article est d'examiner le lien entre le coût des fonds propres et le niveau de divulgation pour un échantillon d'entreprises africaines inscrites à la Bourse de Londres (LSE). Nous montrons que l'augmentation de la divulgation permet de réduire le coût de financement et d'augmenter le suivi des analystes. À l'aide d'un modèle simple, nous constatons que les sociétés cotées subissent une diminution à la fois du risque de divulgation et du risque systématique, contrairement aux sociétés appariées. Les investisseurs exigent un rendement plus élevé pour détenir des actions avec plus d'informations. Nous montrons que l'estimation de la relation entre la divulgation et le coût du capital dépend essentiellement de deux facteurs a) : les traitements comptables et la couverture des analystes. Notre objectif n'est pas de fournir un nouveau résultat comme le fait le modèle, mais plutôt de clarifier le rôle du niveau de divulgation pour la diminution du coût du capital d'une entreprise. Nos résultats impliquent qu'une divulgation accrue par le biais des normes comptables est bénéfique pour les investisseurs et que la divulgation peut être effectuée par des intermédiaires d'information, par exemple, le suivi des analystes. Pour les entreprises dont les niveaux de divulgation sont les plus bas avant la cotation croisée, les deux types de divulgation semblent être utiles.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2021-11-16